Néohm : Vente en direct de produits de santé et matériels pour la chirurgie et la protection médicale
 Accueil   Pourquoi choisir Néohm ?   Philosophie   Contact   Favoris 

Newsletter :
Quotation de votre kit stérile  >>
Demande d'échantillons >> Demande
d'échantillons
>>
NOS PRODUITS 
   Chirurgie
 Equipement – Salle de Chirurgie
 Instrumentation SALVIN
 Sutures
 Gants d'examen & chirugicaux
 Stérilisation
Consultez nos dossiers Hygiène et Soins >> Consultez
nos dossiers >>

Hygiène & Protection
Demande d'informations >> Demande
d'informations
>>
Nous contacter
Tel : 01 55 30 06 98
Fax : 01 47 70 09 00
Dossier Hygiène & Protection  Imprimer
 
 Port de gants
Le port de gants ne remplace pas le lavage ni la désinfection des mains.
Il assure la protection des soignants et des patients en prévenant les transmissions croisées.
Les gants se portent sur des mains à ongles courts sans bague ni autre bijou.

 
Une paire de gants = 1 geste = 1 patient
 
 Attention lors des « interruptions de soins ! »

 I - Gants non stériles à usage unique :

Ils sont utilisés pour la prévention de la transmission croisée par manuportage et la protection de l’opérateur :

 Chaque fois qu’il y a un risque de contact avec :

- du sang ou tout autre produit biologique,
- une peau lésée ou une muqueuse,
- du linge ou du matériel souillé ;

 Lors des soins, chaque fois que le soignant présente une lésion cutanée au niveau des mains.

En limitant le degré de salissures des mains, ils facilitent ainsi, à leur retrait, le lavage ou la désinfection des mains. Ils protégent l’opérateur du risque lié au contact avec du sang ou un produit
biologique.
Exemples : prélèvements sanguins, pose et dépose d’une voie veineuse périphérique, ablation d’un pansement souillé, détersion de plaie, vidange d’une sonde urinaire, injections sous-cutanées, intramusculairesou intra-veineuses, examen des muqueuses, soins dentaires, manipulation des déchets…

Ils sont commercialisés par de nombreux fournisseurs sous forme de boîte distributrice d’une centaine d’unités de gants unidextres.

 
 II - Gants stériles à usage unique

Ils seront utilisés pour :

- tous les gestes nécessitant un haut niveau d’asepsie,
- toute manipulation de produits et de matériels stériles.

Exemples : suture, pose d'une sonde urinaire, manipulation sur chambre implantable, pose d’un stérilet, traitement d’une plaie sans pince stérile, soins dentaires invasifs.

Ils sont commercialisés stériles sous emballage individuel.

 
 III - Choix d’un gant et modalités d’utilisation

Choix d'un gant d'examen Modalités d'utilisation
Les recommandations applicables au choix d'un gant d'examen sont simples et reposent sur 2 critères : la quaité et le matériau.

La qualité est garantie par :
 
- le marquage CE, obligatoire,
 
- le label "NF Médical", facultatif, mais garantie de qualité,
 
- le professionnel de santé ne doit pas oublier que le gant doit être changé entre chaque patient et chaque geste.
 
- Le port du gant est limité à la durée du soin
Les gants doivent être mis juste avant le geste et doivent être retirés immédiatement après.
 
- Détention de trous
Il est nécessaire de réaliser un examen visuel après gantage pour la détection de trous.
 
- Changement de gants
Lors d'un soin, une paire d egants latex ou de nitrile doit être changé régulièrement lors des utilisations de longue durée, l'effet barrière ne pouvant plus être garante au-delà.
La fréquence des chagements de gants d'examen de vinyle doit être supérieure.
 
- Hygiène des mains impérative
Le lavage des mains avant utilisation des gants et après leur retrait est imératif.
Le lavage après le retrait permet d'assurer l'élimination des micro organismes qui auraient pu traverser le gants à travers un trou non détectable à l'oeil nu. De plus, ce lavage permet d'éliminer les résidus  chimiques allergéniques concentrés de la poudre et qui restent sur les mains au retrait du gant.
Le lavage des mains au retrait réduit donc le risque d'apparition d'irritation cutanée ou d'allergies.
 
- Lavage des gants à proscrire
Le lavage des gants ou l'application de solutions antiseptiques sur les gants sont des pratiques hasardeuses à proscrire. Ces pratiques altèrent la qualité de l'effet barrière, l'étanchéité des gants ne peut plus être garantie.
 


Les gants médicaux doivent répondre à des normes (annexe 6).

Les gants en latex peuvent être à l’origine d’allergies induites par les protéines de latex. Le poudrage des gants est un élément favorisant (la poudre qui fixe les protéines du latex, est diffusée dans l’air ambiant au moment de l’enfilage et peut être inhalée). Il est conseillé, pour réduire le risque d’allergie, d’utiliser des gants hypoprotéiques non poudrés et, en cas d’allergie prouvée, des gants de substitution sans latex.

 Imprimer


 
Voir mon panier Mon panier
0 article
Montant : 0 €

    
 
Rechercher Rechercher :
Espace Clients 
Rester connecté
Nos parutions dans la presse >> Nos parutions
dans la presse >>
Les congrès où nous rencontrer >> Les congrès où
nous rencontrer >>
Ils nous font confiance >> Ils nous font
confiance >>
Nos
partenaires
>>
 Accueil   Mentions légales   CGV   Contact